"Atalan, chroniques d'un ange déchu" de Mathieu Guibé

Publié le par Salon-Fantasy

Le salon soutien un jeune auteur, Mathieu Guibé, dans sa recherche d'un éditeur pour son livre "Atalan, Chroniques d'un ange déchu". Ou plutôt, devrais-je dire, d'un ré-éditeur. En effet, Atalan est en rupture de stock et nous avons eut l'honneur (ou plutôt la tristesse) de vendre les tout derniers volumes encore disponibles lors de notre salon 2011.

 

Mathieu Guibé cherche donc à le faire publier de nouveau, ainsi que sa suite (inédite)... Et nous autres, pauvres lecteurs, nous dirions "aussi et surtout sa suite !", tant nous sommes impacients de la découvrir.

 

Mais de quoi parle ce livre ?

 

atalanPour ce qui est du résumé officiel :

"Les coups du sort brûlent aussi vite qu'un feu de paille. Atalan, jeune ange de l'armée céleste, perd pieds le jour où la femme qu'il aimait, Elenae, se fait brûler avec leur enfant, Tanem, au nom de la Sainte Eglise. Ses convictions, sa foi en Dieu et les hommes s'effondrent alors comme un château de cartes.

Se laissant envahir par les tourments de la haine et de la rancœur, Atalan sombre dans une déchéance qui l'entraîne vers des abîmes sans fins.

Son chemin le conduira jusqu'à intégrer les rangs de l'armée ennemie, pour évacuer sa rage envers ceux qui l'ont dépossédé de toute joie.

Il erre sans but jusqu'au jour où une sordide révélation pourrait bien lui redonner une noble cause à défendre : sauver les âmes de sa famille. "

 

Vous l'aurez compris, l'univers d'Atalan est sombre, très sombre. L'émotion, la douleur du personnage est palpable à chaque page, sans pour autant tomber dans le larmoiment. Atalan souffre mais surtout il est en colère, contre les hommes qui lui ont enlevé ceux qu'il aimait, contre les Cieux qui ne les ont pas aidé, mais aussi et surtout en colère contre lui-même, pour n'avoir pas pu, pas su les protéger. Et tout le livre est à l'image de l'auto-desctruction du personnage. En lisant cette histoire on y pleure, beaucoup, on tremble aussi pour le personnage lors de scènes d'action, et finalement on reste avec lui bien après avoir refermé le livre.

 

Il est de ces histoires qui vous marquent et vous imprègnent... Atalan est de celles-ci.

 

Cliquez pour lire un extrait d'Atalan 

Publié dans Le coin lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article