Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

  • Ton autobiographie

 

Habitante de Provence, j’enseigne l’allemand depuis presque dix ans. Lorsque je n’ai pas le nez dans mes cours ou dans les couches de ma petite merveille, je lis, je chronique (Les lectures de Kriemhild, c’est moi) ou j’écris. D’abord des nouvelles, puis un premier roman paru en avril de cette année.

 

 

  • Quel a été le premier roman que tu as lu ?

 

Le premier dont je me souvienne est le plus célèbre de Bernard Werber : Les Fourmis. Et ses deux suites bien entendu ! On m’avait offert le coffret lorsque j’avais 14 ans et j’avais plongé dedans la tête la première

 

 

  • Y a-t-il des messages que tu aimerais faire passer à travers tes romans ?

 

J’avoue n’y avoir pas réellement pensé en écrivant Le Trésor du Peuple des Brumes. Mon but principal était de mettre mon héroïne face à des problèmes, aussi bien surnaturels (fantômes, monstres & cie) que naturels (la famille, c’est pas toujours facile). Alors s’il y a un message involontaire qui apparaît dans ce roman, c’est qu’il faut toujours faire face et que l’on peut accomplir l’impossible si tant est que l’on s’en donne les moyens.

 

 

  • Si tu étais l’un de tes personnages, lequel serais-tu ? Pourquoi ?

 

Très bonne question… Un peu de tous je dirais. Après tout, ils sortent tous de mon imagination rendue fertile par mes différentes lectures ;-) Mais si je devais n’en choisir qu’un, alors je prendrais Annabelle, cette héroïne qui affronte toutes les situations malgré son jeune âge. Non pas parce que j’ai la prétention de lui ressembler, mais parce que j’aurais voulu être aussi sûre de moi à 16 ans.

 

 

  • Quel roman viens-tu présenter au salon ?

 

Le Trésor du Peuple des Brumes, mon tout premier bébé paru aux éditions Sudarènes. C’est une histoire qui mêle Fantasy, piraterie et mythologies germanique et nordique.

 

  • Combien de fois es-tu venue à Fantasy en Beaujolais ?

 

Une seule fois hélas, en tant que lectrice et chroniqueuse.

 

 

  • Ton auteur préféré ?

 

Il est lié à mon premier roman lu : Bernard Werber. À quelques exceptions près, j’ai lu tous ses romans et les ai presque tous adorés. J’admire sa façon de rendre l’improbable parfaitement crédible et, surtout, de rendre un certain savoir accessible à tous.

 

 

  • Ton roman ou ta saga préféré(e) ?

 

Les Chroniques du Monde Émergé, de Lisia Troisi.

 

 

  • Un souvenir de salon ?

 

Le premier que j’ai fait, à la fête de la lavande à Sault. J’y ai dédicacé mes premiers livres à des lecteurs très hétéroclites, tout à fait le public que je souhaitais atteindre en écrivant mon roman.

 

 

  • Tu as une phrase pour définir la lecture ?

 

La meilleure manière de s’évader, de s’ouvrir au monde et aux autres, de grandir tout en restant enfant.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :