Quintessence hiémale, Mathieu Guibé et Cécile Guillot

Publié le par Salon-Fantasy

quintessence-hiemale-mathieu-guibe-cecile-gui-L-A0AtNz.jpeg

Résumé des auteurs :

L'hiver venu, la vie ralentit sous un voile glacial. Les coeurs se cachent du froid et s'emmitouflent dans un manteau de neige. Mais les hommes ne sont pas les seuls à endurer la rude saison. La Nature elle-même se métamorphose  et dévoile un tout autre visage.

Ce recueil vous offre quatre contes pour décrire l'hiver des Éléments.

Naître de la Glace ...

Chevaucher le Vent ...

Puiser l'essence de la Terre ...

Embraser la Flamme intérieure ...

Quatre contes pour comprendre comment réchauffer nos âmes, même en hiver.

 

Les auteurs :

images.jpg

Né à Poissy (78), Mathieu Guibé est un jeune docteur en éthologie. Son premier roman est un récit sombre et intense intitulé Atalan, chroniques d'un ange déchu (2008), dans lequel il réinvente la guerre séculaire entre anges et démons. Il s'est aussi essayé à la scénarisation de manga. Il a plus récemment autoédité le recueil de nouvelles Germ-in-es[SENS]ce, dont l'une a été récompensée par le prix Odette Massfeder en 2008.

pity.jpg    Mathieu GUIBE Germinessence

Pity et Germ-in-es[SENS]ce sont les autres parutions qui seront sur le stand de Mathieu Guibé.

 

 

 

2952424917_1_7-copie-1.jpg

Cécile Guillot, née en 1982, est une lectrice assidue depuis sa plus tendre enfance, mais elle ne prend la plume que sur le tard, en 2009, et un peu par hasard. Diplômée en psychologie et psychanalyse et passionnée de fantastique, elle aime tisser des petites histoires où se mêlent folie et surnaturel, mais ne dédaigne pas quelques incursions du côté du merveilleux.

Quand elle n'écrit pas, Cécile Guillot s'arme de sa tablette graphique pour mettre en images les univers sombres ou parfois plus féeriques qui l'habitent ou pour réaliser des couvertures de romans et des pochettes de CD.

hecate1.jpg

Fille d'Hécate, tome 1 : La Voie de la Sorcière sera également sur le stand de Cécile Guillot.

Publié dans Le coin lecture

Commenter cet article