GRAINES de PISSENLITS... Où vont elles quand le vent les emporte ?

Publié le par Salon-Fantasy

R_Graines_de_pissenlits_couverture.jpg

 

 

Hier soir j'ai lu aux enfants le 1er album écrit par Lorette Berger et illustré par CHA qui ont fait un choix surprenant en prenant les fleurs de pissenlits pour raconter le cycle de la vie !


Un franc succès auprès d'Arthur Kaleen et Mei-Li.

L'histoire, les couleurs sont douces et invitent au rêve, donc très bien avant d'aller faire dodo !

 

Ce qu'ils ont adoré plus que tout ?

L'invitation à souffler sur la première page.


Mais à 5 et presque 7 ans ce qui est aussi très important ce sont les illustrations. Le potager, le lopin de terre en flan de montagne avec ce bel arbre (comme chez pépé tient !), le mariage et les 3 bébés fleurs restent leur chouchou !

 

Quelques questions sont tout de même sorties de cette hsitoire :

Maman... pourquoi le coquelicot il est rose ?

Maman... pourquoi le pissenlit c'est une fille et un garçon ?

Maman... comment la dame elle sait que c'est une fille ?

Maman... c'est vrai que le papa pissenlit il peut jouer à la bataille ?

Et avec une épée pour de vrai ???

Maman... pourquoi le garçon et la fille pissenlits ils volent sur d'autres pissenlits mais eux ce sont de vrais pissenlits ?

Maman... (et là maman elle commence à fatiguer avec toutes ces questions) les pissenlits ils font comment pour faire des autres fleurs ?

Maman... Tu crois que quand Caramel (c'est notre lapin) il mange des pissenlits il a mangé le papa et la maman pissenlits ?

Et ils font quoi les bébés s'ils n'ont plus de papa et de maman ? (Et là c'est le drame sur le lit)


Comme quoi une belle histoire de pissenlits peut déboucher sur des tas de questions...

 

 

button by Sandra C.php

Publié dans Le coin lecture

Commenter cet article

CHA 12/04/2013 17:40


Hihi,


Moi c'est CHA et j'aimerais trop répondre à toutes ces questions qui me font rire et qui m'émeuvent...


Très honnorée de participer au salon en tout cas, j'espère pouvoir y rencontrer les petits lecteurs et pourquoi deviser coquelicot et pivoine, épée en bois, et bien-sûr pissenlits...