Cycle d'Arkem, Tome 1 : Yanis, Déesse de la Mort, Valérie Simon

Publié le par Salon-Fantasy

1344157389.jpg

Résumé de l'auteure :

Née dans la douleur et dans la mort, fille d'un démon de Rhynantes et d'une Princesse des Elfes, elle est l'héritière de deux races qui se haïssent et qui ne cherchent qu'à se détruire. Élevée dans les mystères d'un culte issu des profondeurs de temps révolus, elle est l'image radieuse de la mort, la réincarnation d'une déesse terrible.

Mais son héritage la tourmente. Que lui veulent cet elfe, cet oiseau noir bavard, ce magicien troublant, et quels sont ces pouvoirs qui la hantent et qu'elle n'ose deviner ? De la pierre pâle aux reflets liquides qu'elle porte depuis sa naissance, elle ne sait rien, sinon qu'elle a en elle une étrange chaleur, et qu'elles sont liées par une puissance inconnue.

Mais dans la sombre tour de Ragnarok, les forces issues des ténèbres se rassemblent. Et Raban Siwash, l'Innommable, n'aura de cesse de la rejoindre pour la tuer.

 

L'auteure :

author_cover_valerie_simon_237836_250_350.jpg

Valérie Simon est née en 1963 en Alsace. Rapidement, elle développe un intérêt passionnée pour les sciences en général mais également pour le dessin vers lequel elle dirigera finalement son cursus universitaire. Elle ne lit pas, elle dévore les stocks des différentes bibliothèques qui se trouvent sur son chemin. Et vient très tôt à l'écriture pour mettre en scène ses propres histoires, et ses propres héroïnes...

L'écriture se confirme, elle achève quelques oeuvres de jeunesse sans penser un seul instant à en faire son métier. Elle entre dans la vie active en travaillant comme graphiste dans différentes agences de publicités. Entre 1997 et 1999, La Pierre d'Arkem est publié en 4 volumes chez Fleuve Noir. Dans l'élan, elle participe à deux recueils de nouvelles : Fantasy en 1998 avec le texte Razaröd le serpent, toujours chez fleuve Noir, puis Cosmic Erotica chez J'ai Lu en l'an 2000, avec Le loup.

Le cycle d'Arkem est en cours de réédition aux Éditions du Riez.

Publié dans Le coin lecture

Commenter cet article