Interview de Luce Basseterre, co-auteure de l’anthologie officielle du salon fantasy en Beaujolais 14/15 novembre 2015 : le voyage féérique de jules

Publié le par Salon Fantasy En Beaujolais

1)Pourquoi es-tu sur le salon ?

En partie à cause de l’anthologie. Ca me permettait aussi de tenir le stand de Gandahar et de parler de notre association. Quand Mestr Tom m’a proposé de venir pour l’anthologie, c’était l’occasion de présenter mes anthologies en tant qu’auteure. J’ai aussi fait venir des auteurs de Gandahar en dédicace.

2)Quelle est ta dernière sortie ?

Une nouvelle dans Moisson d’épouvante vol.2.

3)Comment trouves-tu l’accueil ?

Très chaleureux, très sympa, je suis logée à l’hôtel.

4)Comment trouves-tu la région beaujolaise ?

Je découvre, je suis de Toulon, je vis depuis 30 ans en Auvergne. J’ai vécu à beaucoup d’endroits, au Canada entre autres. Je suis juste passée, je ne connais pas vraiment. En revanche je connais bien la Saône-et-Loire vers Chauffailles, La Clayette…j’y ai de la famille.

5)Si tu étais un personnage de fantasy, qui serais-tu ?

Raistlin : le magicien rouge de Lancedragon. Il donne une image fragile, c’est un faux méchant. C’est un idéaliste qui se prend les pieds dans le tapis. En fait je suis une fausse gentille. Beaucoup de gens confondent gentille et cruche, je laisse toujours le bénéfice du doute mais je n’oublie pas !

6)As-tu une nouvelle sortie prévue ou en cours d’écriture ?

Ma prochaine sortie est un roman pour les Imaginales, un space opéra. Ma nouvelle de l’anthologie New-York (ceux qui sont restés) est une préquelle de mon roman qui racontera l’histoire de ceux qui sont partis.

Commenter cet article